PETIT DÉJEUNER : OUI OU NON ?

 

"Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée"

"Il faut manger comme un roi le matin, comme un prince le midi, comme un pauvre le soir"

Tout le monde a entendu dire ça au moins une fois, mais elle est où la vérité ?

Comme toujours, la réponse est : ça dépend.

Commençons par le deuxième "adage" : la quantité dans les trois repas. Beaucoup de recherches montrent, désormais, qu'afin qu'un régime fonctionne correctement, ce qui compte est le bilan énergétique sur le long-terme, autrement dit : ça ne sert strictement à rien de compter les calories dans une seule journée si pendant la semaine on mange n'importe comment.

Donc, conclusion : ce qui fait que le corps s'adapte au changement de poids c'est le bilan énergétique sur les longues périodes ; peu importe si je mange 10 calories au matin, 800 à midi et 1000 au soir ou 400 au matin, 900 à midi et 600 au soir si je surveille le bilan calorique hebdomadaire.

Du coup, l'importance du petit-déjeuner est réduite.

La réponse courte à la question "il faut prendre le petit-déjeuner ?" est : si vous avez faim mangez, si vous n'avez pas faim ne mangez pas.

La réponse longue fait appel à plusieurs recherches qui, malheureusement, ne donnent pas de réponse unique ; encore une fois ça dépend.

Une recherche publiée sur "The American Journal of Clinical Nutrition" (1er juin 2017) a clairement montrée que si une personne est sédentaire et saute un repas de façon inconstante (une fois le petit-déjeuner, une fois le diner etc.) le risque de prendre poids (sous forme de masse graisseuse, évidemment) est concret.

Si, en revanche, le sujet est sportif, est attentif à son alimentation et saute un repas de façon cohérente (par exemple, il prendre JAMAIS son petit-déjeuner), cela ne change rien.